Résumé

Le site de L'Oréal à Montréal produit un grand nombre de produits de soins de la peau et des cheveux les plus populaires que nous aimons et utilisons tous les jours. Le site compte plus de 350 employés et 50 lignes et patins de production. Malgré l'ampleur de l'environnement de production, l'usine a fait preuve d'une grande agilité et d'une excellence opérationnelle pendant la pandémie lorsqu'elle est passée à la production de gels désinfectants pour les mains destinés aux hôpitaux.

« Il était difficile d'obtenir une visibilité et de suivre les progrès des nouveaux employés après une période obligatoire de trois semaines au cours de laquelle ils suivent un travailleur expérimenté sur le terrain. »

Sarina Doyon-Leroux
L’Oréal, ressources humaines

Avant l'implantation de Poka, le contenu et les dossiers de formation étaient décentralisés et fragmentés dans un méli-mélo de systèmes et de formulaires papier. Les RH étaient seules responsables de la tenue des dossiers. Le processus était manuel, inefficace et laborieux. En conséquence, les dossiers de formation étaient souvent obsolètes et l'équipe n'avait pas la visibilité nécessaire pour identifier correctement les lacunes en matière de formation.

Selon Sarina Doyon-Leroux, conseillère en ressources humaines chez L'Oréal, « il était difficile d'avoir une visibilité et de suivre les progrès réalisés par les nouvelles recrues après leur période obligatoire de 3 semaines à suivre un travailleur expérimenté sur le plancher. »

before-after

Ce support visuel montre les défis à relever avant et après Poka.

L'Oréal est passé de 40 à 259 compétences en utilisant les instructions de travail et les fonctions de gestion des compétences de Poka. Malgré cette augmentation du nombre de compétences, la gestion et le suivi sont beaucoup plus faciles puisqu'ils sont désormais numériques et centralisés. Grâce à Poka, les travailleurs et les gestionnaires ont la visibilité et l'autonomie nécessaires pour tenir à jour les dossiers de compétences et de formation. En conséquence, ils ont augmenté leur pourcentage d'achèvement de formation de 70 à 80 %. Bien qu'une augmentation de 10 % semble modeste, il est important de garder à l'esprit qu'elle a été réalisée alors que le nombre de compétences a considérablement augmenté.

Encore plus convaincant, ils ont partagé que la qualité de la formation qu'ils ont élaborée et dispensée grâce à Poka leur a permis d'intégrer 26 nouveaux employés en 2020, et de constater une amélioration de 5% de l'efficacité globale de l’équipement (OEE) d'un mois à l'autre. Historiquement, tout événement d'intégration serait associé à une baisse de la productivité. C'était le cas dans l'exemple qu'ils ont donné en 2018, où ils ont vu une baisse de 6 % de l'OEE.

"Avec Poka, nous sommes en mesure de suivre les indicateurs clés de performance par catégorie et par département, et grâce à ces informations, nous pouvons adapter la stratégie d'apprentissage pour le programme à venir."

Marc-André Lavoie
L’Oréal, gestionnaire de projet

Disposer de données centralisées et en temps réel sur les indicateurs clés de performance de la formation est un avantage considérable pour L'Oréal. Les tableaux de bord qu'ils ont créés les aident à identifier les lacunes par département, poste de travail et compétence. Ils extraient les chiffres quotidiens, examinent les données pour évaluer le succès de l'intégration des nouveaux arrivants dans l'usine et planifient les priorités de formation du mois suivant. Selon Marc-André Lavoie, gestionnaire de projet pour les améliorations continues chez L'Oréal, « Avec Poka, nous sommes en mesure de suivre les indicateurs clés de performance par catégorie et par département, et avec ces informations, nous pouvons adapter la stratégie d'apprentissage pour le programme à venir. »